[./paraguay_avenir_economique.html]
[./paraguay_asuncion.html]
[./paraguay.html]
[./paraguay_pays_de_la_liberte.html]
[./paraguay_generalites.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Retour à
·     Libertés individuelles : Réellement appliquées. La constitution garantit les droits fondamentaux sur la personne humaine.
Syndicats et presse libres, partis d'opposition tous reconnus, droit de grève et de manisfester comme dans n'importe quel pays.
·     Liberté de la Presse : Presse nationale très active avec 3 quotidiens de diverses tendances, presse internationale, 4 chaînes de télévisions privées, 2 télévisions par câble (68 chaînes internationales dont une francophone T.V 5), de nombreux "providers" Internet et
4 sociétés de téléphone portable.
·     Liberté religieuse complète : Nombreux temples protestants mais pas de mosquée.
·     Liberté d'enseignement : un harmonieux équilibre entre public et privé. Très bonnes facultés vétérinaires et agricoles, écoles étrangères très recherchées (française, américaine, allemande, chinoise, etc…)
·     Aucune discrimination, les Indiens sont citoyens à part entière et très respectés.
·     Libertés économiques :    Fabuleuses pour un européen 

C'est une économie réellement de type libéral, très peu contrôlée, avec de nombreux avantages aux investisseurs étrangers.

Impôts très faibles :

- Pas encore d'impôt sur le revenu (prévu de maximum 10% après déduction de TOUS les frais), pas d'impôt sur la transmission du capital, pas de contrôle des changes (entrées et sorties libres des capitaux, mis à part les restrictions normales sur le blanchiment), comptes bancaires en toutes devises étrangères, (nombreuses banques) etc., etc.
- Taxe qui vient de passer de 30 à 10% sur les bénéfices industriels et commerciaux (mais pas encore pour l'agriculture et l'élevage mis à part une taxe, la Guia, d'environ 1,5 € par animal vendu).
- T.V.A de 5 à 10% sur les biens de consommation.
- Taxe foncière de 250 € par an pour une propriété de 2.500 Ha selon le secteur.
- Imagro : impôt sur le fonctionnement des propriétés rurales d'environ 300 € par an.

Actuellement l'ensemble de la classe politique tente de moderniser le recouvrement fiscal et de combattre réellement la corruption, aidé (et cela peut sembler bizarre à un européen) par le patronat.
Des études sont faites pour que davantage de secteurs supportent la T.V.A.

Les biens des émigrants sont admis en franchise fiscale.
Possibilité d'acquérir la nationalité paraguayenne après 5 années de résidence.
Le Paraguay est considéré comme un bon payeur qui respecte ses engagements internationaux.
Depuis la chute de Stroessner, nous assistons à une modernisation et une démocratisation accélérées de la vie quotidienne.

Ses nouvelles relations internationales, vont encore améliorer sa situation.
Le Paraguay est membre fondateur du MERCOSUR, communauté économique comprenant le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay et peut-être un jour le Venezuela (marché actuellement de plus de 250 millions d'habitants) et, comme membres associés, le Chili et la Bolivie.
Mais cet ensemble économique ne fonctionne pas très bien et les associés minoritaires comme le Paraguay et l’Uruguay menacent d‘en sortir ou du moins pressionnent les plus grands pour obtenir des avantages plus importants.
Le Paraguay va se trouver au centre d'un vaste réseau routier (Panaméricaine et Transocéanique) et hydrographique (Fleuves Paraguay et Parana), couvrant tout le continent sud-américain.
Le Brésil est le plus gros producteur mondial de matières premières et la Chine le plus gros consommateur. Si cette relation devait se poursuivre, le petit couloir routier (Couloir Biocéanique) qui sépare le Brésil de l’océan Pacifique devrait voir une nette augmentation de sa fréquentation et donc de sa prospérité. Et il traverse le Paraguay !
Projet d’un gazoduc allant du Vénézuela à l’Argentine.
Le Paraguay est un des pays au monde ayant le plus de réserve aquifère. Un ancien projet est sur le point d’être mis en oeuvre : un aqueduc qui partira du Rio Paraguay pour alimenter en eau les colonies Mennonites.
Il est admis que la possession de l'eau sera un des enjeux majeurs dans les prochaines décennies.
Découverte récente de gisements de gaz et très probablement de pétrole dans le Haut Boqueron.
Le pays a doublé ses exportations de viande bovine en 2005 et encore en 2006. Il a produit 6,8 Millions de Tonnes de soja.

.
.
.
.
.
.
.
.
.