[./paraguay_generalites_region_orientale.html]
[./paraguay_generalites_bas_chaco.html]
[./paraguay_generalites_haut_chaco.html]
[./paraguay_generalites.html]
[./proprietes_boqueron.html]
[./guaratuba_ref_1.html]
[./proprietes_boqueron.html]
[./proprietes_alto_paraguay.html]
[./paraguay_generalites_bas_chaco.html]
[./paraguay_generalites_bas_chaco.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Retour à
.
.
.
.
.
.
.
Aéroport de Filadelfia
Cultures près de Filadelfia
Perroquets
Foin
Picada dans la forêt
Estancia formée
dans le Boqueron
Gatton Panic
Toucan en liberté
Tajamar et tanque australien
Vaches pâturant du
pasto Gatton Panic
.
Filadelfia
Filadelfia, ville Mennonite
Tatou géant
Piste en terre
LE HAUT CHACO ou CHACO SEC : 

Limité à l’Est par le fleuve Paraguay, fontière avec le Brésil, au Nord et à l’Ouest jusqu’à la frontière bolivienne.
Ce Chaco comprend les départements du
Boqueron et du Alto Paraguay.
L’axe principal est toujours la Transchaco, route asphaltée jusqu’à La Patria, en piste ensuite jusqu’à la frontière.
De La Patria part maintenant également à gauche, la route N°108, partie finale du couloir Bioéanique qui reliera la côte atlantique au Brésil à la côte pacifique au Chili et au Pérou. Cette route est asphaltée en totalité depuis fin 2007.
Les autres routes sont des pistes dont les principales partent des colonies Mennonites dont une importante allant vers l’Ouest en direction de Pratt Gill et une autre vers l’Est en direction du Rio Paraguay.
Les colonies Mennonites dont les plus importantes sont Filadelfia, Loma Plata et Neuland sont pratiquement un état dans l’état.
Installées pour la première depuis 1920 environ, elles ont prospéré fabuleusement grâce au courage et à la tenacité des premiers colons.
Très religieux, ils ont longtemps refusé le modernisme (mais pas le modernisme agricole). Ils sont maintenant à la tête de coopératives très puissantes et ont pratiquement le monopole de l’industrie laitière au Paraguay. Ils ont développé une agriculture prospère et sont propriétaires de plusieurs abattoirs frigorifiques pour écouler leur importante production bovine.
Le sol est plus sablonneux que dans le
Bas Chaco et les rivières peu nombreuses, sauf dans l’Est, près du Rio Paraguay et dans la région de Agua Dulce où les terres ressemblent au Bas Chaco. Les terres exploitées sont riches.
La végétation est composée de forêts dont l’exploitation est très rentable.
Les superficies des estancias peuvent être importantes. Les pâturages sont en principe en Pasto artificiel (Gatton Panic ou Buffalo) car issus de l’exploitation de la forêt. L’eau de la nappe phréatique se trouve à 150/200 mètres de profondeur et est d’excellente qualité.
La faune est riche en pumas, jaguars, singes, sangliers, lapins sauvages, jacares, tapirs, venados, etc....
Canards, tourterelles et perdrix à certaines époques de l’année abondent ainsi que de magnifiques oiseaux.
La pluviométrie va de 600 mm dans l’extrême Nord à 1.000 mm en descendant vers le Sud, jusqu’à 1.200 mm vers le Rio Paraguay et même plus vers la zone de Agua Dulce.

Avantages :
Prix des terres encore dérisoire.
Possibilité de récupérer tout ou une grande partie de l’investissement total en exploitant la forêt. (Charbon de bois et vente des arbres nobles)
Proximité du futur couloir Biocéanique qui permettra de relier la côte atlantique brésilienne à la côte pacifique chilienne.
Proximité des colonies Mennonites et de la Bolivie.
Découverte récente de gisements de gaz et probabilité de pétrole.

Inconvénients :
Certaines années problème de pluviométrie faible.
Eloignement d’Asunción.
Très faible densité de population.